Noël

Noël
La vie est remplie d'éclats de lumière si on veut bien les voir!
La beauté de la nature, la créativité des humains, la tendresse des animaux et certaines pensées sont là sur ce blog pour nous le rappeler tous les matins!

30 mai 2012

Les soeurs Boué














Les soeurs Boué avaient un style bien personnel reconnaissable dans la mode. Elles étaient surnommés "les goélands de la dentelle". Elles étaient trés connues en Amérique où elles faisaient 6 à 8 voyages par an.
En 1899, la maison de Paris a été fondée par deux sœurs Madame Sylvie Montegut (né en 1880) et la baronne Jeanne d'Etreillis (né en 1881) portant le nom de jeune fille de Boué. En 1916, elles ont ouvert leur maison à New York.
Madame Sylvie semble avoir été l'esprit artistique et Jeanne a voyagé autour du monde pour l'inspiration et la promotion de leurs vêtements. Les sœurs Boué ont fait grand usage de réfraction de la lumière sur les tissus d'argent et d'or, acheté dans des maisons d'approvisionnement théâtrales. Elles avaient leur propre tissu Lamé fait de broderies de fils d'argent et d'or. Une autre signature de la maison était la dentelle à motifs floraux. Les broderies étaient faites à Venise sur Organdi pur, pour faire des ensembles "lingerie" robes, populaires dans les années 20. Le taffetas Dhoop-Chaon a également été utilisé pour faire briller les différentes teintes à des moments différents.
Leur parfum" Quand les fleurs rêvent" a été conçu dans leur ancien Château de Maison Rouges en dehors de Paris. Leur maison a fermée autour de 1933.
Elles étaient renommées pour leurs conceptions romantiques qui ont souvent emprunté des détails de peintures historiques. Leurs vêtements faisaient souvent penser à des sous-vêtements, en taffetas de soie organdis papier, et richement décorés.
The Boué sisters had one of the most recognizable styles in fashion. They were known as the "Seagulls of Lace". Their popularity was greatest in America, and they made 6 to 8 sea crossings every year from France to America.


In 1899 the Paris house was founded by two sisters Madame Sylvie Montegut (born 1880) and Baronne Jeanne d’Etreillis (born 1881) both of who had the maiden name of Boué. In 1916, they opened their New York house.
Madame Sylvie seems to have been the artistic spirit and Jeanne travelled around the world to gather inspiration and promote their clothes. The Boué sisters made great use of light-refracting silver and gold cloth, purchased from theatrical supply houses. They had their own Lame fabric made and embroideries with silver and gold threads. Another house signature was floral patterned lace. Embroidery was done in Venice on sheer organdie, to make entire "lingerie" dresses, popular throughout the 20′s. Dhoop-chaon taffeta was also used to make different hues shine at different times.
Their perfume QUAND LES FLEURS REVENT was made at their ancient Chateau de Maison Rouges outside Paris. Their house closed around 1933.
They were renowned for their romantic designs which often borrowed details from historical paintings. Their garments were often reminiscent of underwear, made of paper taffetas, silk organdies and ornately decorated.

John Patrick O'Brien 1951-2004: Femmes- décors